Random Post
Search
  • Home
  • Asie
  • Voyager au Sri Lanka : ce qu’il faut savoir avant de partir !
Search

Voyager au Sri Lanka : ce qu’il faut savoir avant de partir !

zfa zz

Colombo (82)_edited

Tout droit revenus de cette petite île du sud de l’Inde, je m’empresse de vous faire part de nos impressions, coups de cœur, coups de gueule mais surtout nos conseils et idées pour faire de votre futur voyage le plus complet possible et aussi celui qui VOUS ressemble !

Pour la petite histoire, nous recherchions pour le mois de Mai-Juin une destination « soleil », dépaysante et qui rentrerait dans notre budget. Après quelques recherches sur Internet et sur les comparateurs de vols, c’était décidé : nous allions visiter le Sri Lanka en sac à dos !

En plus d’être une destination remplie de trésors culturels et d’une météo hyper clémente, l’île est encore épargnée par le tourisme de masse ! L’idéal donc pour découvrir un pays au rythme des locaux …

Si tu lis ces quelques lignes c’est que tu sembles déjà intéressé(e) par cette destination et les expériences que nous y avons vécu ! Alors ne t’arrêtes pas et note déjà ces quelques conseils !

✦ Obtenir son visa 

Demander son visa pour un pays peut en effrayer certains. Mais pas de panique ! Il n’y a rien de plus facile ! Le document officiel (et nominatif !) pour rentrer sur le sol sri lankais s’appelle l’ETA (Electronic Travel Authorization). Ce visa coûte 35$ soit environ 32 € par personne. Pour cela, il faut se rendre sur le site www.eta.gov.lk et faire la demande en suivant les instructions. Tout est électronique et se fait donc très vite. Après avoir fait notre demande, nous avons reçu le mail de confirmation (et donc qui nous autorisait à voyager) quelques heures après. Pensez donc bien à imprimer le mail (pour chaque voyageur) qui constituera le document d’entrée dans le pays.

dfq

✦ Quelles langues parle t-on ?

Bien que la 1ère langue du pays soit le cinghalais, nous n’avons eu aucun mal à parler avec les sri lankais. En effet, la plupart d’entre eux parlent anglais. Vous verrez d’ailleurs dans les villes que les panneaux publicitaires ou même la radio sont en anglais. Dans les endroits touristiques comme les hôtels, le personnel possède en niveau d’anglais irréprochable ! Par contre, les habitants ont un anglais quand même très local ! A savoir « Good sleep ? » pour nous demander si nous avions bien dormi par exemple. Aussi, quand ils apprenaient que nous étions français, ils aimaient bien nous sortir quelques mots dans notre langue du style « bonjour / comment ça va ? » c’était marrant. Surtout que beaucoup d’entre eux ne nous ont pas caché leur admiration pour la France. Maxime a même discuté d’Emmanuel Macron avec un habitant ! Ça nous a fait sourire 😊

Colombo (66)

 La roupie sri lankaise : monnaie locale et change

La monnaie locale du pays est la roupie sri lankaise. Pour vous donner une idée 1€ correspondait au moment du voyage à environ 164 roupies. Lorsque nous devons changer de l’argent pour nos voyages nous passons toujours par l’agence parisienne CCOPERA qui propose un des taux de change les plus bas. Ils proposent également la livraison sécurisée pour 21€ de plus, idéal lorsque nous ne sommes pas de la région parisienne. Au Sri Lanka, la plupart des transactions se font en liquide mais il est également possible de payer par CB (Mastercard/Visa) dans les établissements hôteliers ou les grands magasins. Si vous voyagez comme nous avec beaucoup d’argent liquide sur vous, soyez prudents et privilégiez les « enveloppes » à savoir une par sac (CCOPERA en fournit pour tout achat de devise). Même si nous n’avons pas eu de problème avec le vol, nous (les touristes) suscitons malgré nous l’intérêt et l’envie. Pas un jour ne passait sans qu’on nous demande de l’argent. Ces petits réflexes vous permettront de beaucoup moins stresser.

Pensez également aux pourboires. Il est bien vu de donner quelques sous de plus à un guide ou un porteur de bagage comme l’on peut en voir à l’aéroport. Dans tous les cas, ils n’hésiteront pas à vous réclamer un « don » qu’ils appellent. Comprenez « un petit billet parce que je vous ai montré/fait ci ou ça ». Dans la plupart des cas, les restaurants, bars et hôtels incluent des frais de service à hauteur de 10% qu’il faudra prendre en compte sur la facture. Ces 10% sont souvent notés en bas en petit sur les cartes de menus par exemple.

✦ La météo : quand partir ?

Ils reviennent du Sri Lanka ?! Mais c’est la pleine période de la mousson ! Eh bien oui c’est ce qui nous faisait peur avant de partir, mais c’est également ce qui justifiait le prix des vols …. On n’a rien sans rien les amis ! Il faut savoir que de mai à septembre c’est la période de la mousson sur la côte sud-ouest voire le centre du pays là où se trouve les principaux hauts lieux touristiques. En gros, la haute saison touristique se situe de décembre à mars (lorsque la mousson s’abat sur le nord-est du pays) et qui correspond à la période la plus chaude ! Le point positif du Sri Lanka c’est qu’au final, le pays est une destination balnéaire toute l’année ! Il suffit de définir la zone dans laquelle vous souhaitez voyager. Et en fait, nous avons été carrément chanceux ! Nous avons rencontré la pluie surtout vers le centre du pays mais heureusement nous étions toujours dans les transports et en plus, la pluie ne dure jamais longtemps ça c’est top ! Nous avons été accueillis par le soleil sur les plages, idéal donc pour vous ramener de belles photos ! 😊

Galle Fort (55)_edited

✦ Religion et tenue vestimentaire

Le pays abrite de nombreuses religions comme les bouddhistes, les hindous, les musulmans, les chrétiens. Cependant, la religion prédominante reste le bouddhisme qui joue un rôle significatif dans le pays que ce soit au niveau architectural, culturel ou encore spirituel. De nombreuses familles bouddhistes, les mains pleines de fleur de lotus et vêtues de sari colorés et sarongs viennent déposer leurs offrandes à l’ombre des dagobas. Malgré les tensions ethniques qui durent depuis des décennies, les traditions semblent demeurer plus fortes que tout.

Le pays étant très conservateur et traditionaliste, il convient de bien respecter quelques règles vestimentaires bien établies que ce soit pour les hommes que les femmes. Afin d’éviter les regards déjà très insistants sur vous, préférer des t-shirts qui cachent le décolleté. Aussi lorsque vous visiter des lieux religieux tels que les temples, n’oubliez pas de vous couvrir les genoux et les épaules et d’enlever vos chaussures ! (Vous l’aurez compris, préférez les tongs pour éviter d’enlever les chaussures de marche toutes les 15min …). Je n’ai pas toujours pensé à me couvrir les épaules ce qui m’a valu de me faire refouler devant un dagoba à Anuradhapura … Finalement une femme (ayant pitié de moi sûrement) est venue m’apporter son châle pour que je puisse visiter le site. Encore merci à elle !

 

✦ La nourriture : une sacrée expérience !

La cuisine sri lankaise est une expérience unique en son genre ! Elle doit ses origines à la générosité de l’île qui lui apporte la fraîcheur de ses herbes, la douceur de ses fruits ainsi que les épices qui font partie de sa spécificité. Que ce soit des samossas achetés à un vendeur ambulant dans un train, aux mangues et bananes dégotées sur le bord de la route ou encore le riz au curry apprécié dans un restaurant, il y en a pour tous les goûts et c’est un vrai régal pour les papilles ! Mon plat favori reste tout de même le Kottu, un plat à base de pâte à pain émincé et sauté avec des légumes et/ou de la viande : une tuerie ! Attention toutefois … bien que les aromates soient la base de la cuisine sri lankaise/indienne, les plats n’en sont pas moins très épicés ! Nous, pauvres touristes, avions beau dire « no spicy » c’est toujours très pimenté ! A bon entendeur …

Aussi, je pense qu’il est judicieux de vous faire part de la difficulté que nous avons eu à dénicher des restaurants. Même en plein centre-ville ils se font très rares ! Ce qui nous a valu bien des fois de manger quelques bananes et mangues comme seul repas de midi… Pour la petite explication : le Sri Lanka est un des seuls pays asiatiques où les habitants préfèrent manger chez eux. Même si on en trouve un peu plus dans les stations balnéaires et à Colombo la capitale, il faut vraiment prendre le temps d’en chercher et de se munir d’un bon guide touristique papier qui aura dégoté pour vous quelques bonnes adresses !

Si tu es arrivé(e) jusque-là, tu connais déjà les bases de la culture sri lankaise ! Si tu as des questions n’hésites pas à demander ! Nous serons ravis de t’éclairer ! Et puis, on te donne rendez-vous dans le prochain article pour connaître notre programme en détail itou itou !

11 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :