• Home
  • Asie
  • Sri Lanka : les plages du sud, notre dernière étape

Sri Lanka : les plages du sud, notre dernière étape

Parmi les grandes étapes de notre voyage au Sri Lanka, je crois que les derniers jours consacrés à la découverte du Sud du pays et donc des plages étaient très attendus. En préparant le programme et en cherchant à m’informer sur cette petite île du sud de l’Inde, j’avais très vite compris que les paysages étaient à couper le souffle notamment les plages paradisiaques qui seraient parmi les plus belles du monde ! Rien que ça ! Pour couronner le tout, même en étant en basse saison, nous avons eu un temps magnifique, idéal pour apprécier le littoral (et faire de belles photos !). Je vous fais découvrir ?

Après notre safari au Parc National d’Uda Walawe, nous avons pris un bus en direction de Tangalle (ou Tangalla c’est vous qui décidez, ahah). Si mes souvenirs sont bons, nous avons mis un peu moins de 2h. La route est très agréable et l’arrivée sur le littoral est super sympa car depuis le bus, vous avez une vue assez dégagée sur la mer ! En arrivant à Tangalle, nous faisons le même constat tous les deux : le centre-ville, grouillant de monde, est poussiéreux ! C’est un joyeux bordel ! Nous avons qu’une envie c’est de poser nos pieds dans le sable et profiter de la plage. Nous marchons donc jusqu’à notre hôtel qui se situe à 20m de la plage de Medaketiya, oui oui !


L’avantage de venir en basse saison au Sri Lanka c’est que les plages sont désertes ! Nous avons entrepris une balade jusqu’à la plage de Marakolliya qui est en fait la prolongation de Medaketiya. Les palmiers, le sable fin et le bruit des vagues nous apaisent et nous profitons de ce petit coin de paradis, presque seuls au monde ! Pour tout vous dire, nous avons plus profiter de la vue plutôt que de l’eau. La mer ne permet pas vraiment de s’y baigner, les vagues sont très puissantes il faut faire attention. A notre retour vers l’hôtel nous faisons la connaissance d’un groupe de pêcheurs qui remonte un énorme filet, ils nous appellent pour avoir un peu d’aide, c’est un métier sacrément physique ! Nous, voyageurs en quête d’authenticité, acceptons avec plaisir et pendant plus d’1h nous allons tirer le filet de pêche. Pour nous remercier (enfin ça, c’est ce qu’on pensait) nous avons mangé le poisson frais chez eux le soir non loin de notre hôtel. Il s’est avéré qu’en fait, nous avons eu du mal à repartir de chez eux, car ils nous demandaient de leur acheter un nouveau filet de pêche, trop cher pour eux. Encore une fois, faites attention. Je vous en parle, non pas pour vous rebuter, mais pour que voyiez le coup venir si jamais vous partez au Sri Lanka, il faut poser toutes les conditions avant même si on ne peut pas toujours prévoir le dénouement. En tout cas, malgré ce petit incident, nous avons apprécié ces instants au contact des locaux.

Pour tout vous dire, à part pour ses plages, le centre-ville de Tangalle ne nous a pas vraiment enchanté. Nous n’y avons trouvé aucun charme. Il faut dire que l’on vient ici surtout pour découvrir les plages et non pas pour la ville qui n’a absolument rien à offrir. Nous avons fait quelques magasins et acheté de quoi manger pour le dîner du 2ème jour au magasin Cargill’s Food City (l’équivalent du Monoprix ou du Carrefour Market).

Nous avons rejoint Galle depuis Tangalle en bus (comptez environ 2h). Il nous a gentiment posé devant la gare et nous avons marché jusqu’au Fort qui se trouve juste à côté. La ville de Galle et notamment son Fort est la destination incontournable du sud. Son ensemble de bâtiments coloniaux hollandais dans cet écrin tropical atteste d’une époque révolue où l’ancien Ceylan occupait une place de choix dans le commerce international. Le quartier historique du Fort se visite très facilement dans la journée, il abrite également de très bons hôtels pour séjourner au moins 1 nuit.

Ce site fortifié a vraiment été un de nos coups de cœur ! Nous ne nous sommes vraiment pas cru au Sri Lanka mais en Europe avec cette architecture classique qui est très loin de celle qu’on avait l’habitude de voir les jours précédents. Le quartier du Fort est très paisible, c’est un bonheur de pouvoir déambuler dans ces ruelles et de pouvoir admirer les points forts du lieu qui se dressent sur les bords de l’Océan Indien. Une superbe journée ponctuée par un très bon repas le midi au Mama’s Galle Fort (Attention ils ont changé d’adresse !) une petit restaurant familial sans prétention, aux nombreuses distinctions et qui semble être une institution dans la ville. La « Mama » propose également des cours de cuisine et un livre de recettes made in Sri Lanka. Miam ! Dans la catégorie mangeaille, je vous conseille absolument de tester les glaces faites maison par la famille qui tient « Dairy King ». Les gérants sont très gentils et leurs glaces sont à tomber ! Idéal quand il fait une chaleur étouffante (la bonne excuse …), ce n’est vraiment pas cher et ils ont un énooorme choix de saveurs 😊 En fin d’après-midi nous avons rallié notre hébergement pour la nuit en tuk-tuk : une cabane sur la plage ! Une excellente expérience que nous ne regrettons pas.

Au lendemain de notre chouette nuit sur la plage, nous sommes montés dans un « combi », un petit bus avec quelque chose comme 15 places, climatisé (ça c’est le luxe !) pour rejoindre la ville balnéaire de Bentota à environ 1h de Galle. Certains viennent ici en début de voyage, d’autres à la fin comme nous car Bentota est située au sud de Colombo. Ici, ne comptez pas accroître vos connaissances historiques sur le pays, on retrouve principalement de grands complexes hôteliers. C’est d’ailleurs pour ça que beaucoup de voyageurs s’y arrêtent : pour pouvoir lézarder au soleil, se promener sur la plage et profiter des activités nautiques qu’offrent les prestataires locaux. Nous sommes arrivés en début de matinée devant l’hôtel « Bentota Beach » du groupe Cinnamon (une gamme hôtelière luxueuse du pays). Nous y avons passé une bonne partie de la journée. Sachez que si vous prenez votre repas dans un des restos de l’hôtel, vous pourrez prendre possession des transats et vous offrir un après-midi piscine ! Idéal pour se remettre de notre voyage avant d’entamer les longues heures d’avion du retour 😊

Mais l’une des activités phare de Bentota et de tout le littoral d’ailleurs… ce sont les centres de protection des tortues de mer ! Que ce soit sur Bentota ou le village voisin de Kosgoda, plusieurs centres bénévoles proposent une visite (comptez 1000 roupies par pers.) des couvoirs où sont gardées des centaines de tortues, parfois blessées, albinos (celles-ci sont rares !) ou encore qui viennent tout juste de naître ! Un moment adorable ! Nous avons visité le « Sea Turtles Project » à Bentota. Les bénévoles ont insisté pour que je vous informe qu’il est possible d’assister au relâchement des tortues guéries le soir sur la plage (pour quelques roupies de plus) mais également de devenir volontaire dans l’association et vous occuper des tortues pour quelques jours lors d’un séjour de type « bénévolat ». Après notre session bronzage au « Bentota Beach » et notre rencontre avec les tortues, nous avons rejoint notre maison pour la nuit. Une guesthouse tenue par une famille tellement adorable … Nous avons passé une super nuit sur les bords du lac de Bentota.

D’ailleurs le lendemain, nous nous sommes vu offrir une petite balade en bateau ! Un moment riche en découvertes, la preuve en photos (qui parlent d’elles-même !).

Le petit mot de la fin …

C’est ainsi que s’achève le récit de notre voyage au Sri Lanka ! 2 semaines de roadtrip qui nous ont laissé des souvenirs plein la tête. Le pays abrite des richesses incroyables tant sur les monuments, les lieux sacrés que sur ses divers paysages aux travers des régions qui nous ont donné l’impression d’avoir fait plusieurs voyages en un seul. Il est certain que le Sri Lanka est un pays qui possède tant d’atouts qu’il serait bien dommage de passer à côté de cette destination spectaculaire ! Même si vous n’avez jamais exploré un pays sans tour opérator, sachez que le pays se visite très facilement en indépendant : les distances sont courtes, bien desservies par les transports que ce soit le train, le bus sans oublier les tuk-tuk ! Il est très facile aussi de trouver où se loger, il existe de tout pour tous les budgets ! Enfin, pour ceux qui se demandent encore s’ils vont sauter le pas : le pays est très sûr et très accueillant. En espérant vous avoir donné envie de fouler les terres de l’ancien Ceylan, je vous donne rendez-vous pour de prochaines aventures !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :