Random Post
Search
Search

Copenhague en quelques jours

Véritable ville d’avant-garde, la capitale danoise est une sacrée belle découverte ! À la fois dynamique, culturelle, moderne et ultra gourmande, elle attire de nombreux visiteurs chaque année, à la recherche de l’authentique mode de vie scandinave. Copenhague est une ville agréable et la destination parfaite pour un citytrip de quelques jours ! Alors comment appréhender cette ville nordique, que voir et que faire là bas ? Je vous raconte mes 5 jours sur place !


Infos pratiques :

Copenhague est la meilleure ville cyclable au monde ! Pas moins de 350km de pistes permettent de se déplacer facilement. C’est d’ailleurs le meilleur moyen (et le moins cher !) pour visiter la ville. Les pistes sont séparées de la route et donc très sures, les cyclistes ayant leur propre signalisation. Pour vous procurer un vélo, rien de plus simple : utilisez Donkey Republic. Disponible dans plusieurs villes d’Europe et USA, il vous suffit de télécharger l’appli sur votre portable, de vous créer un compte en ajoutant le numéro de votre CB. Ensuite à l’aide d’une carte vous localisez les vélos disponibles les plus proches et les débloquez par bluetooth. Vous payez seulement le temps que vous souhaitez rouler : 30min, 1h, 2h … ou la journée !

La CB (Visa et MasterCard) est acceptée à peu près partout au Danemark donc vous n’avez pas forcément besoin de retirer beaucoup d’espèces. Des DAB se trouvent facilement en ville.

Il y a de la 4G un peu partout dans la ville. Avant de partir assurez-vous que votre forfait inclus l’internet à l’étranger et le tour est joué ! Vous pourrez ainsi l’utiliser comme si vous étiez en France sans surcoût.

Sans surprise, Copenhague est une ville très chère, c’est même une des plus chères d’Europe … Prévoyez donc un bon budget si vous voulez vous faire plaisir sur place. La nourriture et l’hébergement font partie des plus grosses dépenses.


Copenhague, capitale du « Hygge »

Saviez-vous que les danois sont les habitants les plus heureux du monde ? Pour cela, ils ont une méthode bien à eux : le Hygge (prononcez « Hoo-gah). Il se traduit littéralement par « bien-être ». C’est un état d’esprit, un mode de vie propre aux danois qui s’inscrit dans la recherche des petits plaisirs de la vie quotidienne.

S’enrouler dans un plaid, apprécier une tasse de café fumant devant le crépitement du feu ou à la lueur d’une bougie, c’est Hygge. Manger et boire en compagnie des êtres chers, ça l’est aussi ! Et il est très facile de l’essayer (et apprécier !) lors d’un séjour à Copenhague. Dans pratiquement tous les restaurants et bars vous trouverez des bougies, des banquettes, des plaids pour vous mettre à l’aise. Difficile de résister alors à l’appel du bien-être !

Se loger dans la capitale

Comme je le disais plus haut, Copenhague est une ville chère. Comme en Islande, il faut compter environ 100€ à 200€ pour une chambre d’hôtel de bon confort. Dans les moins chers on notera les hôtels Cabinn. Il est possible de trouver des auberges de jeunesse à moins de 100€ la nuit mais elles sont vite complètes et bien souvent ce sont des dortoirs. Parmi les best-sellers il y a Bedwood Hostel ou Sleep in Heaven.

Vous en conviendrez donc que trouver un Airbnb se révèle plus judicieux financièrement ! C’est la solution la moins chère que nous ayons trouvé, hors dortoirs … Pour le même prix qu’une chambre d’hôtel (voire moins) vous pourrez trouver un superbe appartement entier pour vous et vos compagnons de voyage ! Pour des raisons évidentes d’économie, nous avons opté pour une chambre privée chez l’habitant. Un jeune couple très sympa, un appartement hyper stylé façon Ikea, propre dans le quartier Frederiksberg, le tout pour 175€ par personne pour 5 nuits.

Jour 1 : quartiers Nørreport et Nørrebro

Au matin du premier jour, nous prenons la direction du marché de Torvehallerne et de ses étals plus alléchants les uns que les autres. Il s’agit de 2 grandes halles qui abritent pas moins de 60 stands. Fruits, légumes, poissons, pâtisseries et spécialités danoises se mélangent, de quoi nous mettre en appétit ! Il est tout à fait possible de manger sur place des produits de qualité et moins chers. Le lieu est un incontournable, beaucoup de danois font leur marché ici !

Non loin du marché se trouve le fameux jardin botanique. C’est LE poumon vert de la ville, en plein cœur du quartier de Nørreport. Rattaché à l’université de Copenhague et au Muséum d’Histoire Naturelle, il est ouvert tous les jours de 8h30 à 18h. Les expositions des musées sont payantes mais l’entrée du jardin, elle, est gratuite. Il abrite 27 serres en verres et pas moins de 13 000 espèces de plantes. Il est possible de se procurer des graines et autres « souvenirs » à la boutique à l’entrée.

À deux pas de là, s’élève le château de Rosenborg (ou Rosenbog Slot). Construit au 17ème siècle pour servir de résidence estivale au Roi, il est depuis 1830 un musée regorgeant de portraits royaux et de pièces inestimables dont les joyaux de la couronne. Les jardins sont en accès libre et très sympathiques à arpenter. La visite du château aussi vaut le coup d’œil, elle est très intéressante. Comptez 15€/adulte l’entrée (un petit guide papier en français vous permet de bien comprendre !).

Direction ensuite le quartier de Nørrebro qui est moins touristique. C’est ici que se trouve le parc/cimetière Assistens. C’est autant un parc où il fait bon flâner qu’un cimetière. Il est donc assez commun de voir des familles pique-niquer ou se reposer au soleil, surtout le week-end. Ses allées verdoyantes, parfois très calmes lui donnent un petit côté mystique … C’est dans ce cimetière que repose l’écrivain Hans Christian Andersen connu notamment pour ses histoires de La Petite Sirène, Le Vilain Petit Canard ou la Reine des Neige.

Dans le quartier, allez faire un tour au parc de loisirs Superkilen. Il n’y a rien de bien transcendant mais il mérite le coup d’œil pour son attrait insolite.

Jour 2 : quartiers Vesterbro et Tivoli

Pour ce deuxième jour, nous prenons la direction de la brasserie Carlsberg (oui oui c’est danois !) le 4ème nom le plus connu au monde en terme de bières ! N’hésitez pas à la visiter car c’est hyper intéressant, tant sur les techniques de brassage que sur l’histoire familiale qui en est à l’origine. Saviez-vous que Carlsberg proposait également des eaux, des limonades et du cidre ?! Comptez environ 13€/adulte l’entrée, dégustation de bière incluse.

Vesterbro est un quartier authentique, typiquement danois. Une petite balade dans les rues nous emmène vers les deux plus animées : Vesterbrogade et Istedgade qui abritent pas mal de restaurants et de bars assez stylés. Nous avons traversé une brocante (les danois en sont friands !) qui s’éparpillait dans les ruelles environnantes et où les stands cohabitaient avec les petites boutiques indépendantes. Un vrai plongeon dans la culture danoise !

On pédale, on pédale pour se retrouver ensuite à Rådhus. Une belle place qui est vraiment très animée et d’où s’élève le très bel Hôtel de Ville qui est l’un des plus grands bâtiments de la capitale. Il est possible de le visiter en accès libre durant les horaires d’ouverture et même monter en haut de sa tour (moyennant quelques couronnes, avec un guide).

Juste à côté, et ça on ne peut pas le louper, se trouve le parc Tivoli. C’est un des plus vieux parc d’attractions au monde ! C’est pratiquement un passage obligé lors d’une visite de Copenhague, si les finances les permettent … Premièrement l’entrée est d’environ 17€/adulte sans les attractions ! Oui car sinon ce serait trop facile. Il vous faudra débourser 30€ de plus le pass illimité par personne ou payer les attractions au compte-goutte. Autant vous dire que la seule que nous avons faite à 15€ le tour nous a suffi ! Sinon, le parc est vraiment superbe avec ses manèges d’un autre temps, ses jardins paysagers et ses nombreux restaurants. L’ambiance est tellement féerique à la tombée de la nuit qu’il serait bien dommage de passer à côté !

Jour 3 : Strøget et ses environs et Nyhavn

Nous entamons la troisième journée en arpentant la rue Strøget. Difficile de la rater puisque c’est une des plus longues rues piétonnes et commerçantes d’Europe ! Avec les ruelles environnantes, elle constitue une des plus grandes zones commerçantes de la capitale. Et il y a de quoi faire, entre les enseignes internationales, les boutiques indépendantes danoises et les bonnes adresses food on n’a pas le temps de s’ennuyer et il y en a pour tous les goûts !

Quelques mètres plus loin se dresse le palais Christiansborg Slot et sa haute tour. C’est ici que se concentre le pouvoir de la nation. On retrouve donc le Parlement danois, le bureau du Premier Ministre et la Cour Suprême, sans oublier la collection d’objets précieux (carrosses, tapisseries ect…). Comptez 20€/adulte l’entrée pour toutes les salles. Nous ne l’avons pas visité mais sommes montés au sommet de la tour qui elle, est gratuite et donne une vue à 360° sur la ville !

Ensuite, direction un quartier tant attendu pendant ce séjour : Nyhavn et son petit port typique ! Ça grouille de monde certes, c’est un endroit assez touristique à Copenhague, mais il fait partie des incontournables ! Il est très agréable de flâner sur les quais et d’apprécier les effluves gourmandes des restaurants ou des bars … S’il y a bien une image de carte postale a ramené à la maison c’est bien celle des bâtiments colorés de Nyhavn ! Un vrai coup de cœur !

Dans le quartier royal, la visite à faire est celle de la citadelle de Kastellet et ses remparts. Ce coin est beaucoup moins touristique et plutôt calme ! Cette citadelle en forme d’étoile est pourtant un des sites majeurs de la ville. Les remparts verdoyants renferment plusieurs casernes militaires, une chapelle et un beau moulin ! À quelques mètres de la citadelle se dresse la très (trop) connue statue La Petite Sirène. Un conseil : passez vite votre chemin, ce n’est pas très intéressant et il y a souvent foule devant … Juste à côté se trouve la très belle Fontaine de Gefion. Je la trouve beaucoup plus impressionnante ! Elle représente une déesse nordique.

Jour 4 : Quartier Christianshavn

Dernier jour à Copenhague … Nous mettons le cap (ou un bon coup de pédale) sur Christianshavn. Le quartier est surtout connu pour abriter la très célèbre « ville libre » de Christiania. Une visite assez surprenante … Certains vous diront de passer votre chemin, vous évitant ainsi les effluves de cannabis à plein nez, d’autres comme moi vous diront de visiter et de vous faire votre propre avis ! Ici, les bâtiments décorés façon DIY, les tags et les vendeurs de cannabis cohabitent formant un ensemble assez particulier, unique.  Certes ça ne fait pas partie de mes coups de cœurs… Il est aussi possible de longer un sentier de 2km le long des remparts assez sympathique.

Direction … la plage ! Ou plus précisément Amager Strandpark, une île artificielle d’environ 2km qui inclut une belle promenade, des aires de pique-nique et des installations de jeux pour les enfants. Le spot est très agréable surtout l’été où les danois se pressent pour profiter du soleil et de la mer.

Copenhague est une réelle surprise. Avec ses ruelles pavées typiques, ses bâtiments uniques et son mode de vie prônant le bien-être, la capitale danoise est une expérience à elle seule ! Cet article regroupe les lieux importants à voir selon moi lors d’un séjour à Copenhague. Et cette liste est bien sûr non exhaustive, car la ville a bien des choses à offrir …

4 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :