Random Post
Search
Search

Préparer son voyage en Croatie

D’aussi loin que je me souvienne, la Croatie est un pays qui m’a toujours attiré. Il faut dire que la destination a de quoi charmer ses visiteurs entre son authenticité, son littoral paradisiaque et ses trésors culturels. C’est donc tout naturellement que je nous ai embarqués dans un roadtrip d’1 semaine en Mai, de Dubrovnik à Zagreb, à la découverte de certains plus beaux atouts du pays !

Des rives baignées de soleil, des parcs nationaux somptueux et une vraie ambiance de vacances, bienvenue en Croatie !

Fraîchement revenue de ce petit bout d’Europe, je vous livre à chaud de précieuses informations pour préparer votre futur séjour en Croatie. Quoi qu’il en soit, la destination se découvre très facilement, alors n’hésitez plus et notez dès à présent ces conseils pour être au top le jour J !

➳ Comment s’y rendre ?

Bien qu’il soit possible de rallier la Croatie en voiture ou encore en ferry depuis l’Italie, le meilleur moyen reste sans conteste l’avion. Depuis Paris ou Lyon en vol direct, il faut environ 2h de vol et souvent des compagnies low cost telles qu’Easyjet ou Volotea affichent des prix très attractifs. Dans notre cas, nous avons obtenu un vol pour 270€ A/R par personne avec la compagnie Austrian Airlines, avec une petite escale à Vienne. Ce n’était clairement pas le trajet le plus malin mais le moins cher ! Un prix intéressant puisque nous sommes arrivés à Dubrovnik et sommes repartis de Zagreb (ces trajets-là sont généralement plus chers quand les aéroports d’arrivée et de départ sont différents).

J’ai trouvé que les aéroports croates n’étaient pas immenses et il est donc assez facile de s’y déplacer. Lors de votre arrivée, il est possible que vous ayez besoin de vous rendre dans une première ville. De l’aéroport de Dubrovnik (qui était notre première étape) vous avez 2 solutions : prendre les bus orange « LIBERTAS » de la ville pour 33kn (4,45€) ou les navettes aéroport « ATLAS » à 40kn (5,40€), un tout petit peu plus chères mais plus régulières puisqu’elles se calent sur les horaires d’arrivée des vols. Comptez une petite demi-heure pour arriver au centre de Dubrovnik (Porte Pile – aux pieds des remparts).

➳ Les formalités d’entrée

La Croatie est membre de l’Union Européenne depuis 2013. Si vous en êtes ressortissant, votre carte d’identité ou votre passeport suffisent si vous voyagez pendant moins de 90 jours dans le pays. Pour les séjours plus longs, un visa est nécessaire. Les Suisses et les Canadiens devront obligatoirement se munir d’un passeport.

Si vous prévoyez de passer la frontière avec la Bosnie entre Dubrovnik et Split, pensez à régler l’option « sortie du territoire » ou à vérifier qu’elle soit comprise dans l’assurance souscrite avec la location de voiture (30 € de plus pour nous). Concrètement, cela n’a changé puisqu’ils ont simplement vérifié nos passeports. Mais comme on dit, mieux vaut prévenir que guérir ! Surtout qu’ils sont connus pour ne pas être très tolérants avec les voyageurs …

➳ L’accueil en Croatie

Aaah l’accueil … on m’avait prévenue que les croates n’étaient pas avenants au premier abord et ça s’est très vite confirmé à notre arrivée à l’aéroport ! Aucun sourire, à peine bonjour … c’est surtout vrai pour les policiers ou les personnes aux guichets dans les lieux touristiques. Sinon, dans les restaurants ou les guesthouses où nous avons logé, l’accueil était très chaleureux !

La langue parlée est bien sûr le croate mais la seconde est l’anglais. Vous le retrouverez partout de l’aéroport, sur les panneaux de signalisation, à la radio ou dans les lieux touristiques évidemment. Les menus sont généralement en plusieurs langues. Dans les coins les plus reculés, l’anglais est beaucoup moins parlé et les gens plus méfiants. Si vous connaissez quelques mots de croate ça vous sera utile !

➳ Change et coût de la vie

Bien que la Croatie fasse désormais partie de l’UE, elle n’a pas adopté l’euro (€) et a gardé sa monnaie locale, la Kuna. Lors de notre séjour, 1kn représentait 0,13€. Je vous conseille vivement de retirer des Kunas avant votre départ car le paiement par CB n’est pas très répandu, y compris dans les lieux touristiques. Moi qui suis fétichiste de la CB, bien souvent je me suis fait stopper net par un « CASH ONLY » au guichet … Pour cela rien de plus simple, je convertis toujours mes devises sur le site de CCOPERA qui a ses bureaux sur Paris et je me fais livrer le tout chez moi. C’est rapide (dans les 48h à 72h) et sécurisé et cela vous permet de changer au meilleur taux !

Le pays est généralement bon marché si vous vivez « à la croate ». Bien sûr, si vous optez pour des lieux très touristiques que ce soit en terme de visite ou hébergement, comme partout la note sera plus salée. Pour vous donner une idée, voici un récapitulatif de quelques tarifs constatés sur place :

  • chambre chez l’habitant à 5min à pied des remparts de Dubrovnik avec vue mer : 44€
  • Bière Desperado (magasin SPAR) : 1,50€
  • Carte postale : 0,40€
  • Entrée adulte au PN des Lacs de Plitvice : 20€
  • 1 boule de glace en ville : 1€
  • 1L d’essence (Diesel) : 1,30€
  • Péage autoroute (-100km) : -5€

➳ Transports sur place

Il est très facile de se déplacer en Croatie. Les réseaux de bus sont excellents, réguliers et bon marché. Idéal pour les voyageurs qui ne veulent pas s’encombrer d’une voiture. Pour les horaires et les réservations de billets vous pouvez vous rendre sur GetByBus. Vous pouvez aussi emprunter le train toutefois, il ne longe pas le littoral et les lignes sont moins régulières avec un gros problème de retard, parfois de quelques heures ! Sinon, la Croatie est une destination qui se prête à merveille aux séjours à vélo ou en moto !

➳ Location de voiture

Durant notre séjour, nous avons loué une voiture auprès du site Adriagate.com, le site-plateforme spécialiste de la Croatie. Il fait office de comparateur pour la location de voiture entre autre. C’est ainsi que j’ai loué auprès de LastMinute Rent A Car, un loueur croate, notre Opel Astra toute neuve pour 180€ la semaine.

Ce site croate est un très bon outil puisqu’il propose, avec les offres de loueurs internationaux, celles des loueurs locaux qui sont bien souvent moins chères ! Je vous conseille donc d’y jeter un œil !

L’âge légal pour conduire en Croatie est de 18 ans. Un permis de conduire valide émis dans votre pays d’origine suffit, pas besoin d’un permis international. Vous devez également avoir sur vous une CB pour pouvoir régler la franchise si des dégâts sont constatés.

Pour ce qui est du code de la route, no panic ! Leurs routes sont en excellent état et le code pratiquement le même qu’en France à 2/3 détails près. La conduite se fait à droite, c’est vraiment très facile de se déplacer ainsi.

➳ Alimentation

Bien que le pays ait ses spécialités, la gastronomie croate est très nettement influencée par ses origines méditerranéennes. Les fruits de mer et le poisson en général semblent y être légion. La plupart des plats sont arrosés d’huile d’olive notamment en Dalmatie, proche du littoral. Leurs olives sont par ailleurs très bonnes ! Une autre spécialité, et non des moindres, ce sont les liqueurs et eaux-de-vie ! L’alcool typique de Croatie, il y en a pour tous les goûts : poire, figue, épices, raisin, herbes aromatiques … La plupart des magasins vendent de petites fioles, idéal pour goûter !

Même si de grands magasins sont présents comme Lidl, Spar, Tommy ou encore Konzum, vous trouverez plus facilement de petites supérettes qui vendent le nécessaire, notamment dans les cœurs historiques des villes. Les boulangeries se nomment Pekara et les magasins qui vendent des produits locaux comme l’huile d’olive se nomment UJE (parmi tant d’autres …). Pour manger local, privilégiez les Konobas, ce sont des restaurants traditionnels qui servent généralement des spécialités du pays !

➳ Se loger

Il est très facile de trouver où se loger en Croatie tant il y a de possibilités. Parmi les plus économiques, on retiendra les campings, les auberges de jeunesse ou encore les chambres chez l’habitant, mode d’hébergement qui semble être légion dans le pays. Vous trouverez ainsi, dans chaque ville, une multitude de sobe (chambres) ou apartmani (appartements) à louer durant votre séjour à un très bon rapport qualité/prix. C’est également le meilleur moyen d’être au plus près des locaux et de partager leur quotidien puisque certains vous proposeront même de partager un repas avec eux !

Il y a également de très bons établissements hôteliers toutes gammes comprises. Attention toutefois, en haute saison il est quasi obligatoire de réserver, notamment dans les villes touristiques, les hôtels étant complets assez longtemps à l’avance !

Le fameux site Adriagate.com propose aussi des hébergements originaux tels que les phares au large des côtes croates ! Souvent loués du Samedi au Samedi, c’est un moyen hyper sympa de découvrir la Croatie … autrement !

➳ Liens (très) utiles

  • Office national du Tourisme pour faire le pleins d’idées de visites, être informé des évènements, …
  • CCOPERA pour changer vos devises au meilleur taux en toute sécurité
  • Direct Ferries pour réserver vos traversées en ferry depuis l’Italie
  • Adriagate pour comparer, louer votre voiture, votre hébergement, …
  • EnCroatie.com site très complet et très instructif d’une française expatriée en Croatie
  • GetByBus pour être informé des horaires et réserver vos billets de bus
  • GetYourGuide LE site pour obtenir vos billets de visite à moindre coût !

Pour plus de détails sur comment organiser son voyager soi-même, c’est par ici !

2 Comments

  • Les Petits Pas de Juls

    20 mai 2018 at 10 h 22 min

    Belle entrée en matière!
    Hâte de voir vos clichés et de lire vos impressions sur ce beau pays qui attire tant… On est si proches en étant en Europe et pourtant je n’ai toujours pas trouvé le temps d’y aller faire un tour…
    Vos photos sur Instagram déjà ont bien (re)donné envie d’enfin sauter dans un avion!

    Belles balades!
    Jul’

    Répondre
    • Clichés d'Ailleurs

      20 mai 2018 at 10 h 27 min

      Ahah merci Jul’ ! Ravie que ça te plaise. Je travaille sur les prochains 😊 C’est un beau pays que j’aspire à faire connaître plus profondément !
      A bientôt et merci de ton passage

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :