• Home
  • Asie
  • Mont Takao : bouffée d’oxygène à 1h de Tokyo

Mont Takao : bouffée d’oxygène à 1h de Tokyo

Cette montagne sacrée, située à 50km du centre de Tokyo, est une vraie attraction et un de nos coups de cœur au Japon ! Culminant à 599m d’altitude, le Mont Takao est très apprécié par les locaux et les touristes. C’est une excellente sortie à envisager pour une journée, loin de l’effervescence tokyoïte, plus proche de la nature. Avec plus de 3 millions de visiteurs par an, elle est la montagne la plus visitée du monde. C’est une visite incontournable à faire lors d’un séjour à Tokyo !


Informations pratiques :

×  Pour se rendre au Mont Takao, il existe deux options principales (50min à 1h de trajet dans les 2 cas) :

Ligne Keio depuis Shinjuku (avec la Suica Card) jusqu’à la gare Takaosanguchi. Comptez environ 4€ l’aller par personne.

Ligne JR Chūō depuis Shinjuku (avec le JR Pass) jusqu’à la gare Takao puis transfert par bus ou ligne Keio jusqu’à Takaosanguchi.

× Le Mont Takao est accessible et ouvert en toute saison. Pour éviter la foule, préférez une visite en semaine.


ㄨ L’équipement

Le Mont Takao est accessible à tous quelque soit le niveau le chacun. On parle d’ailleurs de randonnée ou balade plutôt que « d’ascension » à proprement parlé car le dénivelé est assez faible. En toute saison, une bonne paire de chaussures de marche sera amplement suffisante ! Prévoyez tout de même un sac à dos avec de l’eau et un pique-nique à apprécier au sommet (ou de l’argent pour un restaurant en haut).

Randonnée sur la montagne sacrée

Il faut compter entre 1h30 et 2h pour atteindre le sommet du Mont Takao. 7 sentiers balisés sont proposés, ils sont tous accessibles et d’un niveau très correct. Pas besoin d’être un randonneur aguerri ! Une montée toute en douceur donc avec de nombreux bancs, tables, toilettes à intervalles réguliers, ect …

Selon le sentier choisi, vous ne verrez pas les mêmes lieux. Le numéro 6 par exemple est assez complet, il traverse une forêt de cèdres centenaires en passant par la cascade Biwa et permet d’éviter le monde qui emprunte plutôt le sentier 1. Ou encore, vous passerez par le parc des singes (payant) si vous empruntez le sentier 1 ou 2. N’oubliez pas de vous procurer le plan avec les différents sentiers à votre arrivée à la gare.

Il est possible d’emprunter le funiculaire (cablecar) ou le télésiège (chairlift) qui vous emmènent directement à mi-chemin des sentiers de randonnée. Une alternative sympathique qui permet d’avoir une vision différente du lieu. Comptez 470 yens (aller) ou 900 yens (aller retour).

Un peu avant le sommet, on découvre de nombreux petits temples hyper mignons mais ne passez pas à côté du Temple Yakuoin qui est vraiment remarquable. Temple bouddhiste établi en 744, il est un haut lieu de pèlerinage pour la plupart des japonais. En arrivant au sommet et par temps clair, il est possible d’avoir une superbe vue sur le Mont Fuji ! On peut aussi apercevoir Tokyo et Yokohama, la ville voisine.


Retrouvez tous nos articles sur le Japon en cliquant ici 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: