On a testé le stage de survie en pleine nature !

Il y a quelques semaines sur Instagram, je vous proposais de nous suivre en pleine nature le temps d’un week-end pour une activité extraordinaire : un stage de survie ! L’envie de vivre une expérience hors du commun nous a donc conduit au Lac du Salagou, à proximité de Montpellier. Au programme de ces 2 jours : théorie, pratique, épreuves, rencontres et bonne humeur. Alors est-ce aussi dur qu’on ne le pense ? Que nous apporte réellement ce genre de stage ? Zoom sur une activité tendance !

Retrouvez tous les articles sur nos expériences en France, en cliquant ici


Informations pratiques :

× Les stages en été comme en hiver ont lieu en Occitanie dans les environs de Montpellier

× Les petits comme les grands peuvent participer. Pour les enfants à partir de 6 ans, le stage « Eveil » est très enrichissant et leur apprendra les bases théoriques de la survie en nature (une journée).

× Il est possible de privatiser un week-end de stage notamment pour les entreprises.

× Comptez 150€/pers pour le stage « Escape » ou 190€/pers pour le stage « Grand Froid », 80€/pers pour le stage « Eveil » et 390€/pers pour le stage « Confirmé » sur 3 jours et 2 nuits.


Des stages accessibles à tous

La société de production audiovisuelle Serious Play propose à l’origine des documentaires « Legendes 2.0 » ayant pour thème la survie, en immersion totale dans la nature aux 4 coins du monde. Stéphane et Stéphanie, les 2 fondateurs sont de vrais passionnés, souhaitent transmettre leur expérience et leur savoir au plus grand nombre.

Depuis 2017, ils développent leur nouvelle branche d’activité : le stage de survie pour tous. Et il faut dire qu’on est bien encadrés ! Stéphane a servi 15 ans dans l’armée de Terre et parcouru le globe avec pour terrain de jeu les jungles imprévisibles du Laos ou du Cambodge entre autre. Il sait de quoi il parle !

L’objectif de cette formation de 2 jours : démocratiser et rendre accessible l’apprentissage des techniques de survie, loin de l’offre déjà existante trop carré et militaire. « Notre mission est avant tout de partager et transmettre au plus grand nombre notre expérience de la vie en autonomie dans la nature et un goût prononcé pour la vie outdoor. Nous pensons que quiconque devrait savoir survivre dans la nature et nous voyons cela avant tout comme un retour aux sources inévitable, une reconnexion avec la nature. » nous explique Stéphanie la co-fondatrice.

On a testé le stage « Escape »

Plusieurs stages thématiques sont proposés par Serious Play. Nous avons opté pour le stage «Escape» qui suit l’idée d’un escape game mais… en pleine nature ! La première journée est placée sous le signe de la théorie. En petit groupe, on apprend à faire du feu, à filtrer de l’eau, à se construire un abri pour la nuit ect… Une journée très enrichissante loin de notre confort habituel.

Dès le lendemain, les épreuves s’enchaînent. La journée s’articule autour d’un scénario catastrophe qui nous contraint à l’autonomie et à l’adaptation dans la nature car les instructeurs sont en retrait cette fois-ci. Les modules enseignés la veille sont indispensables et nous prenons plaisir à les réaliser par nous-même.

Une expérience à vivre

Nous souhaitions vivre depuis pas mal de temps une expérience « survie », loin de notre confort de vie habituel. Avec Immersions 2.0, on est loin du stage commando militaire, c’est accessible au grand public et très enrichissant. Plus que des gestes, nous avons appris à nous reconnecter à la nature, à nous contenter du peu, du nécessaire. C’est clairement une expérience à vivre au moins une fois ! Ainsi, on apprend de nous, des autres et de ce qui nous entoure. On ne repousse finalement pas nos limites, on les découvre, on se surpasse pour connaître la fierté de se dire « Je l’ai fait ! ».


Cet article résulte d’un partenariat avec Serious Play afin de vous faire connaître les stages de survie qu’ils proposent. Cela n’influence en aucun cas notre engouement et nos retours sur ce week-end !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: