• Home
  • En famille
  • Roadtrip aux Baléares : à la découverte de Majorque

Roadtrip aux Baléares : à la découverte de Majorque

Bien décidés à s’offrir une parenthèse ensoleillée en plein hiver, nous avons mis le cap sur Majorque pour quelques jours. Située en mer Méditerranée proches des côtes espagnoles, l’île est rapidement accessible, abordable avec une météo plus clémente qu’en France ! C’est bien loin des idées reçues, d’un tourisme et d’une urbanisation de masse que nous avons souhaité visiter Majorque. Entre mer et montagne, l’île dévoile de magnifiques criques, des villages pittoresques, une nature luxuriante et un patrimoine chargé d’histoire. Nos 4 jours sur place auront bien évidemment été trop courts mais voici quelques “incontournables” pour découvrir l’île.  


٠ Carte et itinéraire  

Si Majorque est la plus grande île des Baléares, elle n’en est pas moins très accessible et agréable à sillonner. Nombreux sont ses points d’intérêts aux 4 coins de l’île. Organisez un minimum votre itinéraire (même si vous pensez ne pas le faire entièrement) et listez vos envies pour optimiser votre séjour.

٠ Palma, la capitale  

C’est la plus grande ville de l’île et un incontournable à ne pas manquer. Entre la richesse de son patrimoine, ses petites boutiques en tout genre, ses plages et sa vie nocturne animée, Palma regorge d’activités !  

Le meilleur moyen pour la découvrir, c’est de marcher ! Il est très facile et agréable de déambuler dans ses ruelles et vous en aurez fait le tour en 1 ou 2 jours maximum. Son centre-ville historique aux influences maures/orientales est très joli. C’est d’ailleurs ici que se concentrent les principaux lieux d’intérêt et visites culturelles.

Vous serez rapidement attirés par l’impressionnante cathédrale de Santa María (“La Seu”) qui est un véritable joyau de l’art gothique. Elle est érigée sur d’anciennes murailles de la vieille ville et mérite la visite pour son intérieur tout aussi majestueux. Sa superbe rosace, ses nombreux vitraux et son orgue imposant font partie de ses trésors. Comptez 8€/pers le billet coupe file (visite de 10h à 14h) à vous procurer avant votre visite pour éviter l’énorme temps d’attente surtout en haute saison. Pour quelques euros de plus, vous pourrez accéder aux toits terrasses et avoir une magnifique des alentours. Aussi, il est intéressant de prendre du recul afin d’admirer l’ensemble architectural jusqu’au Parque del Mar qui se situe juste à côté.

Au-delà de sa cathédrale, d’autres lieux méritent le détour : 

  • Le Palais de l’Almudaina à côté de la cathédrale. Ancienne forteresse musulmane, elle est désormais une des résidences des Rois d’Espagne. (payant)
  • Le très agréable Jardí del Bisbe non loin du Palais Episcopal. On y retrouve des arbres fruitiers, fontaines, nénuphars… (gratuit)
  • Les bains arabes (payants, ils se situent dans l’un des plus jolis jardins du vieux Palma, la visite est assez rapide). Ce sont les plus anciens vestiges de la domination musulmane à Majorque. 
  • Le Passeig del Born est une des plus grandes artères de Palma. C’est un lieu fréquenté par les locaux et les touristes donc très animé. On y retrouve de nombreuses boutiques, galeries d’art et restaurants/cafés. 
  • La Plaza Mayor est une grande place typiquement espagnole qui mérite aussi un arrêt. Elle abrite de nombreux cafés, restaurants, boutiques qui rendent le tout très animé en journée. Nous y avons atterri au gré de nos déambulations dans les quartiers Cort et Sindicat.
  • Le Mercat de l’Olivar est le principal marché (couvert) alimentaire de Palma. On y trouve de tout ! Fromage, poisson, viande, fruits, légumes et plats en tout genre. Il est possible de se restaurer sur certains stands. Fermé le dimanche.  
  • Le Château de Bellver. À la fois résidence de rois, prison, il abrite aujourd’hui un musée sur la ville. Son point fort reste quand même la vue imprenable qu’il offre sur Palma, sa baie et la mer. Plusieurs bus vous emmènent jusqu’à la Plaça de Gomila, avant une petite marche d’1km pour accéder au château. 
  • Pour vous citer quelques-uns des nombreux musées de Palma il y a la Fondation Juan March (concerts, conférences et expos), Fondation Pilar et Joan Miró (dédié aux œuvres de l’artiste Miró), Musée de Majorque (pour connaître l’histoire de l’île en profondeur).

💡 Quelques informations pratiques sur Palma : 

  • Si vous êtes en voiture, vérifiez bien que votre logement dispose d’un parking. Il est assez difficile de conduire et les amendes pleuvent si vous n’êtes pas en règle. À savoir que le stationnement dans le centre-ville de Palma est exclusivement réservé aux habitants. Je vous conseille l’appli MobbiApparc pour prolonger votre temps de stationnement ou régler votre amende.
  • Pour la vie nocturne, privilégiez le Paseo Marítimo et le quartier Santa Catalina qui abritent l’un comme l’autre des bars, restaurants, discothèques. Un peu plus loin, au sud de Palma il y a toute la côte entre les stations de Magaluf et Palma Nova.
  • La ligne 2 des bus EMT qui traverse le centre historique de Palma est devenue gratuite. Elle propose de nombreux arrêts et une fréquence toutes les 30min. 
  • La “Ruta Martiana” de Palma est un “événement” qui a lieu tous les mardis et mercredis soir. Pour environ 2€, il est possible de manger un petit morceau (1 tapa) et de boire un coup.

٠ L’Ouest de l’île (Serra de Tramuntana) 

٠ Valldemossa 

Valldemossa est un village niché sur une petite colline au cœur de la Serra de Tramuntana situé à environ 20km de Palma. C’est un des plus beaux villages de l’île, un véritable bijou ! Il offre une ambiance apaisante, presque romantique avec ses ruelles pavées fleuries, ses maisons en pierre et ses petites places. Le village invite à la flânerie et à la contemplation de fait de sa localisation avec ses différents points de vue sur la vallée et les montagnes aux alentours.  

Valldemossa jouit d’un riche patrimoine religieux. On y vient notamment pour visiter son fameux monastère de chartreux, ancienne résidence des rois, des moines et de Frédéric Chopin et George Sand. En haute saison, il faudra faire abstraction de la foule qu’attire la renommée du village et faire l’impasse sur les restaurants à tendance touristique… Il paraît tout de même que le glacier Gelati Mossa vaut le détour pour ses glaces faites maison et ses saveurs inédites !

٠ Deià

Ce village est un réel coup de cœur ! Il est niché au creux de pentes escarpées où se superposent jardins, potagers, maisons typiques en pierre et arbres fruitiers (pour ne citer que ça!).  

Pour découvrir Deià, rien de mieux que de se laisser porter par son dédale de ruelles. Pour admirer une superbe vue d’ensemble sur le village et les montagnes jusqu’à la mer, vous pouvez monter jusqu’au belvédère Es Puig où trône fièrement l’église Sant Joan Baptista.  

Non loin de là se trouve Cala Deià, une des plus belles criques de la région avec sa plage de galets et son eau cristalline. Le petit parking à proximité peut être vite bondé (surtout en haute saison), le mieux est de rejoindre la Cala à pied depuis le village.

٠ Sóller 

C’est une étape incontournable dans la région et même si la ville est petite et se visite rapidement, elle vaut le détour. Parmi ses atouts, vous pourrez flâner au gré de ses ruelles, visiter sa superbe église gothique Sant Bartolomeu, ses expositions permanentes consacrées à Picasso et Miró et son fameux tramway vintage qui relie la ville à son port.  

Le port est d’ailleurs un excellent point de chute pour visiter le coin sur un ou plusieurs jours. Niché entre mer et montagne, l’ambiance y est apaisante et la promenade sur long du port, très agréable.  

Dans la région, ne manquez pas d’aller faire un tour aux jardins d’Alfàbia (fermés l’hiver) pour une parenthèse nature. C’est un domaine composé d’une jolie maison d’époque et sa ferme, de jardins, de patios et d’un verger. C’est la promesse d’une oasis de fraîcheur sur l’île !

٠ Nord de l’île (point culminant, littoral et activités outdoor) 

٠ Cala Sant Vicenç 

Ce site naturel est un des plus jolis de la région Nord de l’île. Il regroupe 4 superbes criques aux eaux turquoises et aux falaises de calcaire abruptes se jetant directement dans la mer, à savoir : Cala Barques, Cala Clara, Cala Molins et Cala Carbó.  

Bien que le village soit assez désert en hiver, vous pouvez tout de même faire la balade à pied entre ses criques qui dure environ 20min. Lors de notre passage, la construction d’hôtels et logements touristiques en tout genre battait son plein. Pas sûr que le côté “station balnéaire ultra animée et bétonnée” que cela devient plaise aux voyageurs en quête d’authenticité…

٠ Pollença (et son port) 

Le village de Pollença et son port n’étaient pas prévus au programme à la base mais avec un enfant en bas âge, il faut souvent revoir ses plans… Et finalement, ça n’a pas été pour nous déplaire. Ici, la visite est rapide et on y vient presque pour y flâner sans réel but, dans un dédale de ruelles très étroites à l’inspiration médiévale. 

Il a tout de même quelques intérêts notoires à savoir : l’ascension des 365 marches du Calvaire qui mène à une petite chapelle à son sommet. On y retrouve également un petit café, qui doit être fort appréciable en période de forte chaleur. Pour une superbe vue sur le village et les alentours, prenez à droite et faites quelques pas jusqu’au point de vue du Calvaire. Il est possible de monter en voiture sans gravir les 365 marches.

Bien que le port de Pollença soit assez bétonné et très animé en haute saison, il n’en est pas moins très agréable pour profiter d’un déjeuner ou d’un café avec vue mer et d’une promenade les pieds dans le sable. 

٠ Mirador es Colomer / Cap de Formentor 

La route entre le port de Pollença et le cap de Formentor est un incontournable à faire sur l’île. Le panorama tout du long est sublime et de nombreux points de vue vous permettront d’immortaliser les paysages.  

Un de plus beaux panoramas se trouve au Mirador es Colomer. Il se situe à une 10aine de minutes de voiture du port de Pollença. L’accès peut être vite saturé en haute saison mais l’effort en vaut le coup. Le site est aménagé et facile pour ceux qui viennent avec des enfants. De nombreuses plateformes permettent d’avoir différents points de vue. Le must ? Venir au coucher du soleil. Les couleurs sont magnifiques !

Le cap de Formentor est le point le plus au nord de l’île et un des endroits les plus exceptionnels de Majorque. La route sinueuse qui serpente pour y accéder est un spectacle à elle seule. Au détour d’un virage, le phare de Formentor apparaît. Il vous faudra de la patience en haute saison pour arriver à vous garer sur le parking à côté et venir profiter de la magnifique vue sur les falaises déchiquetées du cap. De là, vous pourrez accéder à la jolie crique de Cala Figuera. De nombreuses randonnées sont possibles dans le coin.  

٠ Alcúdia (et son port) 

Alcúdia possède un charme certain avec ses remparts médiévaux sur lesquels on peut d’ailleurs monter et ses vestiges romains. C’est une des plus anciennes villes de l’île et une des plus belles aussi. Lors de notre passage en février tout était malheureusement fermé du fait de la basse saison. Mais lorsque toutes les petites boutiques, les cafés et restaurants sont ouverts, nul doute qu’Alcúdia est un incontournable !  

Le port d’Alcúdia offre une belle promenade aménagée bordée de palmiers où il est agréable de se balader. De superbes aires de jeux ont été mises en place pour les enfants, nous y avons d’ailleurs passé un chouette moment après avoir mangé une glace sur la fameuse plage d’Alcúdia. Le port est certes bétonné et très touristique, mais c’est un endroit sympa pour faire une pause !

٠ Parc Naturel S’Albufera 

Ce parc naturel est un site privilégié pour observer les oiseaux et de nombreuses espèces de plantes. Il existe 4 itinéraires au sein du parc pour un total de 14km de sentiers balisés. Plusieurs cabanes en bois vous permettront de jouer les ornithologues ! L’entrée du parc est gratuite, il faut simplement passer au centre des visiteurs pour retirer votre permis d’entrée. Une sortie idéale pour les familles et les amoureux de la nature.

📸 Si vous recherchez un itinéraire de randonnée dans la région je vous conseille celui-ci ! Betlem (village) -> Es Calo. Le cadre est superbe et c’est une balade facile (avis aux parents!). Il faut compter environ 45min aller et tout autant pour le retour.

٠ Est et Sud de l’île 

٠ Grottes du Drach 

Je fais (presque) l’impasse sur le prix d’entrée que je trouve horriblement cher car une fois à l’intérieur, ce n’est que de l’émerveillement. Un itinéraire de plus d’1km chemine dans ses grottes aux énormes cavités et recouvertes d’impressionnantes stalactites et stalagmites formées sur plusieurs millions d’années. Le must est clairement le concert d’une 10aine de minutes donné par un orchestre de musique classique sur le Lac Martel et la promenade en barque (annulée lors de notre visite à cause du Covid). La visite se fait en groupe et dure 1h (4 créneaux à respecter). Idéal pour une sortie en famille !

٠ Port de Cala Figuera (Santanyí) 

Ce petit port de pêcheurs typique aux eaux cristallines est vraiment mignon. Un chemin facile à suivre et balisé vous permet de faire le tour rapide du port pour en photographier tous ces trésors. C’est un lieu paisible, où il fait bon flâner. Pour un déjeuner ou un café, le village de Santanyí est un bon point de chute avant d’aller vous balader à la découverte des différentes criques des alentours.

٠ Calo des Moro & Cala S’Almunia 

Ces deux criques sont des incontournables et l’on comprend pourquoi quand on les découvre. Bien qu’il soit difficile de s’y garer (le lieu n’ayant pas de réel parking…), l’endroit est un bon spot pour pique-niquer, bronzer, se reposer et se balader car l’accès se fait ensuite à pied. Cala S’Almunia est une crique très pittoresque à l’ambiance “petit port de pêche”, l’eau y est superbe. Calo des Moro est une véritable pépite de la nature et figure parmi les plus belles plages de Majorque ! Deux spots à ne pas manquer donc…  

٠ Cala Pi 

Cala Pi est avant tout une station balnéaire. Mais le principal intérêt reste tout de même sa magnifique crique du même nom aux eaux turquoises et calmes. Les places viennent à manquer sur le sable blanc en haute saison car la plage n’est large que de 50m mais le coin vaut vraiment le coup d’œil et c’est un bon spot pour les photos !

🐣 Majorque pour les enfants 

C’est une destination idéale pour les familles ! L’île est un vaste terrain de jeux, on y trouve de très nombreuses activités pour petits et grands. Nous avons trouvé les habitants d’une grande gentillesse, accueillants, bienveillants et attentionnés envers notre Loulou. De nombreux équipements sont proposés sur place (chaise haute, lit bébé ect…) et des aires de jeux en excellent état un peu partout sur l’île.  

Quelques idées d’activités : Aquarium de Palma, Grottes du Drach, Aqualand, P.N S’Albufera, plages familiales (Muro, Formentor, Mesquida…), Tramway de Sóller et bien d’autres…  

💡 Bon à savoir : la plupart des hôtels proposent gratuitement un lit bébé et un lit d’appoint (enfant) moyennant un supplément, pensez à les demander surtout en haute saison. Dans les transports publics les enfants de –5ans ne paient pas. Les 5-12ans bénéficient d’une réduction.

À lire aussi « Voyager avec bébé : conseils et infos pratiques ! »

٠ Informations pratiques  

☀️ Quand partir ? 

Il n’y a pas vraiment de saison défavorable au niveau de la météo à Majorque car l’île bénéficie d’un ensoleillement remarquable d’environ 300 jours par an.  

Juillet et août correspondent à la haute saison. Il fait très chaud et il y a énormément de monde, ça devient très vite invivable notamment sur les sites touristiques. Il faut très souvent anticiper sur les réservations et les prix montent inévitablement en flèche… 

La baisse saison qui s’étend de Novembre au début du printemps à peu près est très calme. Pas grand monde sur les principaux lieux d’intérêt mais beaucoup d’adresses (restaurants, hébergements, boutiques…) sont fermées. Il faut s’attendre à des endroits quasi déserts.  

Le bon compromis pour visiter Majorque est de s’y rendre au printemps (Mai, Juin) ou à l’automne (Septembre, Octobre). Les températures sont encore très favorables et la fréquentation touristique moindre !

🚦 Comment s’y rendre & se déplacer sur l’île ? 

L’aéroport se trouve à 8km du centre-ville de Palma. Si vous n’avez pas de voiture de location, sachez qu’une course en taxi vous en coûtera environ 20€. Si vous souhaitez prendre les transports en commun, je vous conseille de vous informer sur le site tib.org (regroupe tous les transports en commun majorquains). La ligne A1 relie l’aéroport au centre-ville.  

Il est possible de prendre le train mais il n’existe que 4 lignes ferroviaires qui ne couvrent donc pas l’ensemble de l’île. Elles partent toutes de l’Estació Intermodal sur la Plaça d’Espanya dans le centre de Palma. L’itinéraire le plus populaire est celui qui relie Palma à Sóller avec son train historique en bois qui chemine dans des paysages grandioses. 

٠ Location de voiture : 

Le meilleur moyen pour se déplacer sur l’île et la découvrir au mieux est la location de voiture, de plus les routes sont en excellent état ! De nombreux loueurs low-cost sont présents à Majorque comme les plus connus (Hertz, Sixt, Europcar ect…). Au vu de leur nombre et pour obtenir un bon rapport qualité/prix, je vous conseille de passer par un comparateur comme RentalCars.com et de faire vos recherches dans ce sens.

Veillez à bien regarder les avis clients, les assurances et options comprises ou non. Pensez à vérifier que votre CB est une carte de CRÉDIT car de nombreux loueurs n’acceptent pas les cartes de DEBIT.  

Nous avons choisi de louer notre voiture auprès de RecordGo dont nous sommes satisfaits. Ils ont un bureau dans le terminal des arrivées/départs et il n’y a pas besoin de prendre une navette pour accéder à la voiture qui se trouve dans le parking dédié aux loueurs de voiture à 5min à pied.  

🍴 Bonnes adresses 

Protur Naisa Palma : coup de cœur pour cet hôtel 4* dans le centre de Palma. Un excellent rapport qualité/prix ! L’hôtel est moderne et dispose d’une piscine intérieure chauffée/spa, une piscine rooftop, des chambres avec terrasses et baignoires balnéo et une salle de sport. Le petit déjeuner buffet est propose un énorme choix. Je recommande cette adresse à 200% ! 

Brox : restaurant spécialisé dans les burgers et super bon ! Personnel aux petits soins et très arrangeant. Je vous conseille de réserver, le lieu attire pas mal de monde.  

Sa Gelateria : une très bonne adresse pour manger des glaces artisanales. Très bon rapport qualité/prix et un grand choix de saveurs.

Bistro Rullan : Belle maison des années 30 qui abrite un restaurant de type bistrot. Son atout ? Sa belle terrasse ombragée et calme qui offre une ambiance paisible pour un café ou un déjeuner/dîner. Les plats sont de qualité, mais l’accueil reste un peu réservé…  

Hôtel Eden 4* : belle adresse située sur le port de Sóller. Si vous le pouvez, privilégiez les chambres qui donnent sur la piscine et la mer, au lever/coucher du soleil la lumière y est superbe. Nous avions choisi cet hôtel pour son emplacement mais aussi pour son offre de demi-pension avec buffet

Ca les Monges : petit café/restaurant situé dans le port de Pollença. L’accueil y est très chaleureux, les plats de qualité et les prix très corrects ! 

Retroway : restaurant healthy situé dans le village de Santanyí. La devanture est modeste mais la cuisine y est délicieuse ! C’est par hasard que nous nous sommes installés à l’intérieur et ce fut une belle surprise. Mention spéciale pour leurs jus et smoothies excellents !  


Majorque est une très belle surprise ! Nous l’avons aimé pour son côté sauvage, sa nature foisonnante, ses petits villages typiques et bien sûr ses criques magnifiques. Palma est pour nous un incontournable tant par sa richesse de patrimoine que pour ses nombreuses adresses culinaires à tester. Enfin, l’île est un paradis pour les familles qui souhaitent allier détente et activités de plein air. ♡

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :