Random Post
Search
  • Home
  • France
  • Découverte de l’Oise à vélo le long de la Scandibérique
Search

Découverte de l’Oise à vélo le long de la Scandibérique

Il faut croire que j’ai pris goût au vélo … Si vous me suivez sur Instagram, vu avez dû remarquer que j’ai de nouveau enfourché un 2 roues pour découvrir la belle région de l’Oise ! Je ne connaissais que très peu de choses sur ce coin de France et c’est au travers d’un week-end riche en découvertes que j’ai pu en savoir davantage sur ce qui fait sa renommée. Une nouvelle fois, je vous ai ramené de belles adresses à tester lors de votre séjour à quelques kilomètres de Paris !

La Scandibérique, c’est quoi ?

Ce week-end a été l’occasion pour mes compagnons de route et moi-même de découvrir une partie de la Scandibérique. En quelques mots, c’est la partie française de l’EuroVélo3, un itinéraire européen qui relie Trondheim en Norvège jusqu’à … St Jacques de Compostelle en Espagne ! Ce ne sont pas moins de 5122km de pistes cyclables dont 1700km rien qu’en France qu’il est possible de sillonner à vélo !

Ce tronçon français traverse ainsi 20 départements dans 6 belles régions ! Une belle manière d’explorer la France, ses terroirs, ses paysages et son patrimoine ! Son itinéraire est accessible à tous, grands sportifs ou touristes du dimanche. En sillonnant l’itinéraire, on emprunte ainsi la voie de l’écotourisme ! C’est un bon moyen de sensibiliser les voyageurs dans leurs déplacements puisque le vélo c’est sain … mais aussi varié ! Il existe autant d’itinéraires que de types de séjours : luxe, champêtre, insolite … Autant de bons points donc pour ce parcours qui mérite le détour !


Infos pratiques :

C’est Antoine alias Bobebike qui nous a fourni les vélos électriques  pour ce séjour, un service au top et des vélos de qualité ! 

Le site Scandiberique.fr sera mis en ligne courant Automne 2018. Il permettra de s’informer et de préparer sereinement son parcours (clé en main ou sur mesure).

Le label « Accueil Vélo » est en cours de déploiement le long de la Scandibérique. Il regroupe des établissements de visites, hébergements, restaurants dédiés aux cyclistes à moins de 5km de l’itinéraire.

Pour aller plus loin: le réseau EuroVélo compte 15 itinéraires cyclables permettant de traverser l’Europe entière. En 2020, ce ne seront pas moins de 70 000km qui seront empruntés par les cyclistes !


JOUR 1 : Samedi 30 Juin

PIERREFONDS

Nous entamons le programme de ce séjour par notre premier itinéraire à vélo : Compiègne-Pierrefonds. Ce parcours donne le ton. D’abord en ville, on pédale ensuite en pleine forêt sur une piste aménagée et très agréable à l’ombre des arbres. La campagne à quelques kilomètres de Paris ! Environ 18km nous séparent de Pierrefonds. Un village de 2000 habitants hyper charmant et authentique mais dont on n’avait jamais entendu parler … Nous avons vite remédié à ça !

Ce qui surprend à notre arrivée, c’est la quiétude qui y règne. Des familles profitent autour du lac, d’autres vont chercher leur pain ou se désaltèrent en terrasse le tout dans un décor architectural remarquable. À première vue, Pierrefonds a de quoi offrir une cadre de vie agréable !

Sur la place de l’Hôtel de Ville, difficile de ne pas remarquer le majestueux château qui domine le village ! En quelques minutes de marche, nous atteignons ce monument grandiose. Difficile de rester de marbre devant tant de beauté ! Bâti en 1396, il essuiera ensuite de nombreux conflits au point de n’être plus qu’un tas de ruines abandonné pendant près de 2 siècles ! Ce n’est qu’au 19ème siècle que Napoléon 1er le rachète. Il confie alors la restauration à Viollet-Le-Duc, qui y transposera sa vision du château médiéval. Il est aujourd’hui géré par le Centre des Monuments Nationaux.

Ce monument mérite clairement le coup d’œil ! Il en impose et le travail architectural fourni est impressionnant. L’intérieur est dépourvu de meubles mais on découvre l’endroit surtout pour son esthétisme, son décor et ses détails sculptés à même la pierre ou le bois. Des expositions et collections sont régulièrement présentées au public et son site internet est un très bon moyen de s’en informer ! Ne manquez pas la « Galerie des Gisants », qui nous fait voyager à travers des siècles de monarchie française de manière … originale !

Où manger ? Pour le déjeuner ou le dîner, Le Chalet du Lac est une très bonne adresse ! Il propose une cuisine traditionnelle et faite maison, un bar et des animations le tout dans un jardin bordant le lac de Pierrefonds. Un environnement chaleureux et agréable

COMPIÈGNE

La balade digestive du retour en vélo nous ramène à Compiègne. Ici aussi de nombreux monuments sont à découvrir, témoignant d’un riche passé en tant que ville royale et impériale.

L’Hôtel de Ville se visite sur réservation auprès de l’Office de Tourisme. Son architecture gothique du 15ème siècle en impose sur la place, c’est un des plus beaux monuments de Compiègne selon moi ! Dans la salle du conseil municipal, on retrouve de grands tableaux retraçant l’Histoire de la ville et les personnages clés qui ont façonné ce que Compiègne est aujourd’hui. Une visite très intéressante !

Non loin de là se trouve l’Église Saint-Jacques. Cette église paroissiale du 13ème siècle a été rendue célèbre par la communion et la capture de Jeanne d’Arc. Située sur le chemin de St Jacques-de-Compostelle, elle est une étape importante ce qui lui vaut d’être inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Rien que pour son architecture, ce monument mérite le coup d’œil !

Un des édifices les plus remarquables de Compiègne est Le Palais (ou Château de Compiègne). Bâti sous Louis XV puis restauré par Napoléon I et Napoléon III, le Palais fut le lieu privilégié de la cour française durant des décennies. Ce lieu historique chargé d’Histoire est avec le Versailles et Fontainebleau, une des trois plus grandes résidences royales françaises !

En fin d’après-midi, direction Longueil-Annel à 10km de là en … péniche ! Ce nouveau bateau propose des croisières commentées ou thématiques le long de l’Oise mais aussi des déjeuners. La péniche « L’Escapade » de son nom, convient autant aux piétions qu’aux cyclistes puisqu’elle peut accueillir 10 à 12 vélos sur ses portiques. Un bon moyen pour en savoir un peu plus sur l’Oise et son patrimoine !

NUIT AU DOMAINE DES ÉTANGS BLEUS

Où dormir ? En arrivant, nous reprenons nos vélos pour une vingtaine de kilomètres en direction de notre hébergement pour la nuit. Et quel endroit ! Le Domaine des Etangs Bleus possède un cadre à la fois champêtre, apaisant et relaxant. C’est clairement l’endroit où il faut être pour s’échapper du quotidien, des villes grouillantes et du stress. Le domaine abrite des cabanes en bois en plein cœur d’un massif forestier préservé. C’est d’ailleurs l’objectif même de ce concept : créer un cadre où l’on peut venir se ressourcer quelques jours, loin de tout, dans un domaine écoresponsable et en harmonie avec la nature. La détermination et la gentillesse des propriétaires nous ont séduits. Cet endroit est une réussite !

Nous ne pouvons que vous conseiller la cabane « Échappée Belle » que nous avons testé à deux. Avec ses 2 coins nuit, son salon, sa cuisine, sa salle de bain et sa terrasse, elle peut accueillir jusqu’à 5 personnes et fait partie de la gamme confort canadienne. Si toutefois, une âme de Robinson sommeille en vous, il existe les cabanes de style « trappeur » au confort plus sommaire mais tout aussi insolite !

JOUR 2 : Dimanche 1 Juillet

VERBERIE

Après une nuit calme et bien méritée, nous reprenons la route sur nos vélos. Notre prochaine étape, le Park Nautic de Verberie, se trouve à une trentaine de kilomètres. Cette activité tombe à pic ! Il faut dire qu’en cette fin juin les températures décollent et le Park Nautic est l’endroit idéal pour se rafraîchir !

Ici, petits et grands ont de quoi faire ! De nombreuses activités sont proposées tant sur terre que sur l’eau : téléski, paddle, ski nautique, beach volley ou encore golf … le choix ne manque pas. Nous avons découvert la nouvelle activité de 2018 : l’Accro sur l’eau ! Un bon moment passé à tester notre agilité et équilibre pour venir à bout de ce parcours au-dessus de l’eau ! Sensations et fous rires garantis !

Où manger ? Direction ensuite Longueil-Sainte-Marie à quelques kilomètres pour tester une nouvelle adresse, « Les Étangs de l’Abbaye ». Nous sommes tout de suite charmés par l’environnement de ce restaurant. Sa terrasse panoramique en bois au bord d’un étang est un réel atout ! Le chef est un amoureux de la nature, ça se voit et ça se ressent ! Une partie des légumes et des fruits provient d’ailleurs directement du potager de l’établissement. Un autre bon point pour cette adresse qui marie à merveille authenticité et saveurs !

SENLIS

C’est à une vingtaine de kilomètres que nous découvrons Senlis ! C’est une ancienne ville royale chargée d’Histoire qui a gardé tout son charme. Je ne connaissais que de nom et j’ai été agréablement surprise par son architecture, sa quiétude et ses ruelles pavées tellement photogéniques !

Nous entamons la visite de la ville par ses arènes gallo-romaines. Érigées au Ier siècle ap. JC, elles y accueillaient surtout des combats de gladiateurs ou d’animaux. Après l’interdiction de ces combats au Vème siècle, elles abriteront tour à tour des concerts et pièces de théâtre avant de finir abandonnées. Ce n’est qu’au 19ème siècle qu’elles seront découvertes ! Il est possible de les visiter sur réservation auprès de l’Office de Tourisme.

La vieille ville abrite d’anciennes maisons et ruelles au sein des remparts médiévaux le tout entourant l’imposante Cathédrale Notre-Dame. De style gothique et malgré ses dimensions, elle serait un des plus petites cathédrales de France ! Mais avec une telle architecture ornée de couleurs et de sculptures, elle serait une des plus belles du pays ! Un vrai bijou !

C’est sur cette très bonne note que se termine ce séjour à vélo dans l’Oise. Cette région abrite de nombreux hauts lieux du patrimoine culturel et historique français. Entre villes et espaces naturels préservés, l’Oise offre tellement d’expériences à vivre pour toute la famille ! Je suis ravie en tout cas d’avoir pu découvrir cette région : merci à l’agence Géraldine Musnier, la région de l’Oise et tous nos hôtes pour leur accueil.

Ce séjour résulte d’un blogtrip organisé par l’agence de relations presse Géraldine Musnier en collaboration avec Oise Tourisme. Cela n’influence en aucun cas le travail effectué pour cet article et mes avis !

☛ Une autre idée de parcours à vélo ? C’est par ici !

2 Comments

  • Joyful Dreams

    26 juillet 2018 at 10 h 17 min

    C’est un beau partage 🙂 J’ai beaucoup apprécié tes photos qui sont sublimes. Ça a dû être sympa cette balade à velo 🙂 Dommage que (j’ai honte de le dire) je ne sache pas en faire. Il faut vraiment que j’apprenne !
    Bisous.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :