• Home
  • Europe
  • Découvrir la péninsule de Snæfellsnes en Islande

Découvrir la péninsule de Snæfellsnes en Islande

Snæfellsnes est une région incontournable qui regroupe de nombreux grands espaces et lieux d’intérêt. On peut notamment y découvrir de magnifiques fjords, des plages de sables noir, des falaises abruptes, des champs de lave mais aussi des volcans. Nous avons consacré la dernière journée de notre voyage à la découverte de l’ouest. Située à un peu plus de 100km de Reykjavík, la péninsule de Snæfellsnes peut facilement se visiter en 1 journée. De nombreux voyageurs font souvent l’impasse sur cette belle région du pays qui pourtant, se découvre au travers de recoins isolés en toute quiétude.

Retrouvez tous les articles de notre voyage en Islande, en cliquant ici


Informations pratiques :

× Depuis Reykjavík, comptez environ 1h (70km) pour rejoindre la ville de Borgarnes, 1h de plus pour arriver dans le sud de la péninsule de Snæfellsnes.

× Vous devez prendre un tunnel qui passe sous le fjord d’Hvalfjörður pour rallier la péninsule. Comptez 1000 ISK par véhicule pour parcourir les 5,7km sous l’eau. Il est possible de le contourner par la route 47 mais il faudra rajouter une bonne heure de route au compteur.

× Il est préférable d’avoir sur soi un bon guide touristique papier ou un plan de route détaillé pour localiser au mieux et apprécier les points d’intérêt (les lieux ne sont pas forcément indiqués et le GPS ne connait pas toujours tout).


» Ytri-Tunga, pour observer les phoques

C’est sur cette petite plage de Ytri-Tunga, qui abrite aussi une ferme, que l’on peut observer une colonie de phoques qui aiment se prélasser sur les rochers dispersés. Il y viennent toute l’année mais les mois les plus propices pour les observer sont juin et juillet. On accède à la plage par la route 54 via une petite route qui est indiquée au dernier moment. Garez vous sur le petit parking et approchez vous de la plage à pied.

» La faille de Rauðfeldsgjá

Cette faille sismique (au nom imprononçable il faut bien se l’avouer) coupe littéralement la montagne en deux. Elle semble être beaucoup moins connue que les autres lieux d’intérêt et nous prenons donc plaisir à la découvrir en toute liberté loin des touristes.

Le lieu est très sympa et la vue superbe. En s’approchant de la faille, on atteint un petit ruisseau qui se situe à l’entrée et qu’il faut enjamber pour pouvoir se faufiler entre les parois étroites. Attention, la pluie rend l’accès dans la faille assez périlleux et les rochers glissants. Ne passez pas à côté de ce site naturel grandiose.

» Arnarstapi

Arnarstapi est un petit village de renom situé au sud de la péninsule. Ce hameau principalement composé de résidences d’été abrite quelques commodités et une station essence. C’est surtout pour sa localisation au bord de la mer et aux pieds du fameux volcan Snæfellsjökull qu’Arnarstapi est bien connu. Les excursions pour le volcan partent généralement près du village.

Depuis la statue du géant de pierres (esprit protecteur de la région), plusieurs sentiers côtiers relient les sites de la péninsule mais l’une des plus belles et des plus appréciées est celle de 2,5km (environ 40min) entre le village d’Hellnar et Arnarstapi. Vous pouvez aussi vous contenter d’admirer les très belles falaises et les vagues qui viennent s’écraser sur les rochers. La côte est magnifique.

» Un littoral et des plages de sable noir

En sillonnant la route en direction du parc national de Snæfellsnes, nous entamons une petite descente vers la plage de Djúpalon pour un rapide arrêt photos. Cette petite plage de sable noir abrite plusieurs formations rocheuses particulières. On y retrouve également de nombreuses pièces de métal rouillées échouées sur le sable qui proviennent d’un chalutier anglais l’Eding qui s’échoua ici en 1948 !

» Le cratère de Saxhöll

En bordure de route se trouvent le volcan et son cratère Saxhöll. Une piste nous permet d’accéder au pied du volcan en voiture. D’après les scientifiques, la dernière éruption daterait de 3000 ans environ et le volcan est aujourd’hui bel et bien endormi.

Pour grimper, un long escalier en métal a été installé. Après une courte ascension nous voici au sommet pour découvrir ledit cratère qui n’a rien d’exceptionnel mais qui est tout de même intéressant à voir. C’est finalement la superbe vue à 360° que nous offre le site qui est superbe ! Si la météo est favorable, vous arriverez à distinguer le sommet du volcan Snæfellsjökull en face.

» Hellissandur, le village de pêcheurs

Hellissandur fut le premier village de pêcheurs et l’un des principaux ports commerciaux de la région. Aujourd’hui, il n’offre rien de particulier si ce n’est quelques magnifiques petites maisons au toit de gazon typiques d’Islande. Ce sont ces répliques de chalets de pêcheurs qui témoignent du passé d’Hellissandur.

» L’emblématique Kirkjufell et ses cascades

Le dôme de 463m serait l’un des sites les plus photographiés d’Islande ! La vue la plus typique se situe depuis les cascades après avoir passé le pont. Le panorama, avec ce décor sauvage, est tout simplement incroyable et vaut bien sa renommée. Les randonneurs expérimentés peuvent faire l’ascension du Kirkjufell avec des guides professionnels. Le chemin est périlleux, il faut donc être au minimum préparés et équipés.


📍 Snæfellsnes c’est aussi : le parc national de Snæfellsjökull / la grotte de Vatnshellir / Ólafsvík et ses baleines ect…

15 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: