Visiter Nikkō en 1 jour

À 2h de Tokyo, la petite ville de Nikkō est idéale pour une excursion d’une journée loin de l’agitation tokyoïte au pied des montagnes ! Cette destination est réputée pour abriter des temples et sanctuaires classés au Patrimoine mondial par l’Unesco. Si vous prévoyez de visiter Nikkō sur une journée, c’est tout à fait possible ! Voici déjà quelques infos pour vous aider à planifier votre excursion.


Informations pratiques :

× Pour vous rendre à Nikkō, il existe deux principales options :

Si vous êtes détenteur du JR Pass, prenez le Shinkansen depuis Tokyo ou Ueno jusqu’à Utsunomiya puis la Nikkō Line jusqu’à la gare de Nikkō. Le trajet prend environ 1h50 et ne vous coûte rien avec le pass.

Sinon, prenez le train de la Tobu Skytree Line (un peu moins rapide) depuis Asakusa jusqu’à la gare de Nikkō. Le trajet prend environ 2h/2h10.

× La petite ville de Nikkō se visite facilement à pied. Toutefois, si vous préférez vous déplacer en transports en commun une fois sur place, c’est possible en prenant un ticket à l’unité ou avec le Nikkō Pass (« World Heritage Area Pass »). Pour un peu moins de 30€ par personne, il inclut l’aller-retour en train depuis Asakusa + le bus/train illimité jusqu’à Kinugawa Onsen pour 2 jours consécutifs.

× L’idéal est d’arriver sur place vers 10h/11h le matin. Il n’y a pas de restaurants à proprement parlé dans le parc national. Prévoyez donc de manger ou d’acheter un pique-nique dans le centre de Nikkō avant.


• Temples et sanctuaires incontournables de Nikkō

» Pont Shinkyo : c’est le premier lieu culte à découvrir avant l’entrée dans le parc national. Il se situe à 15/20min à pied de la gare de Nikkō. Traversant la rivière Daiya, il est un peu le symbole avec sa couleur rouge vif ! À l’époque, seul l’empereur pouvait l’emprunter. Aujourd’hui, moyennant quelques yens, vous pouvez faire de même mais l’admirer sera amplement suffisant !

» Sanctuaire Toshogu : le plus grand et le plus célèbre des sanctuaires de Nikkō ! L’entrée n’est pas donnée, comptez 1300 yens par personne, mais le lieu vaut vraiment le détour. Il regroupe de nombreuses choses à voir que ce soit en terme de monuments qu’en nature environnante. Prenez le temps d’admirer la superbe pagode Gojunoto à 5 étages, notre coup de cœur ! Et essayez de faire abstraction du monde …

» Sanctuaire Futarasan : un des plus beaux sanctuaires du parc national avec ses bâtiments colorés et ses couleurs vives. Il est au cœur de la forêt ce qui, pour moi, rajoute du charme au lieu. On pourrait penser à première vue qu’il s’agit simplement d’un lieu de passage entre les autres sanctuaires, c’est pourtant un des plus anciens monuments du parc. Fondé au VIIIe siècle, il est inscrit au Patrimoine Mondial par l’Unesco depuis 1999.

» Mausolée Taiyuin : il est lui aussi bien ancré dans une nature omniprésente. Ses bâtiments sont toujours aussi colorés avec beaucoup de détails et de couleurs. Le sanctuaire Toshogu lui fait clairement de l’ombre mais Taiyuin n’a vraiment rien a lui envier ! C’est un superbe endroit un peu plus immergé dans la forêt dense, qui lui vaut d’être un incontournable à Nikkō.

» Kanmangafuchi Abyss : s’il vous reste du temps et un peu de courage pour encore quelques minutes de marche, n’hésitez pas à vous rendre dans cet endroit encore assez peu fréquenté par les touristes. Une balade très sympathique le long de la rivière pour découvrir la gorge creusée dans la roche au fil du temps et les statues Jizô alignées avec leurs écharpes et bonnets rouges.

Et sur 2 jours ?

» Chutes de Kegon : un ensemble d’une dizaine de chutes d’eau dont la plus grande fait 97m de hauteur. Pour rejoindre Kegon, prenez le bus depuis la gare de Nikkō jusqu’à l’arrêt Chûzenji-Onsen (comptez 45min).

» Lac Chûzenji : à environ 30min du sanctuaire Toshogu, il s’étend sur un peu plus de 11km². C’est l’occasion de faire de belles randonnées pédestres ou une croisière en bateau au départ de la station Chûzenji-Onsen.

» Kinugawa Onsen : c’est dans cette petite bourgade, à environ 30min de Nikkō que vous pourrez passer la nuit. On y trouve de nombreux hôtels avec des sources chaudes, une des attractions principales aux environs de Nikkō. Parmi l’établissement le plus populaire, on nommera le Kinugawa Park Hotel.


☕️ On mange où ? Nous avons testé le Ramburu Restaurant, juste en face de la gare en arrivant à Nikkō. Vous êtes assis par terre pour manger, le concept est sympa. Nous avons beaucoup aimé nos menus. Un très bon rapport qualité/prix. Sinon, il existe de nombreux restaurants dans le centre-ville, il y a du choix !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: